Navigation

et

Laténium

présentent

UNESCO

emersion

Révéler l’invisible

Projet
valorisation des palafittes
inscrits au Patrimoine mondial
de l’UNESCO

Partenaire technologique
CSEM

Création artistique
prises de vue subaquatiques
par l’office du patrimoine et
de l’archéologie de Neuchâtel
OPAN - Fabien Langenegger

Dossier de presse & photos HD Faites défiler

Le Laténium et les palafittes du Patrimoine mondial

Le Laténium est le plus grand musée archéologique de Suisse. Présentant 500 siècles d’histoire régionale, il a connu depuis son ouverture plusieurs consécrations officielles importantes, dont le Prix du Musée du Conseil de l’Europe en 2003 et la Médaille de la médiation de l’Union internationale de préhistoire en 2018. Il est reconnu comme le principal Centre d’interprétation des palafittes du pourtour alpin, ces villages lacustres préhistoriques classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Avec Compáz et d’autres partenaires, le Laténium s’engage dans le projet « emersion » à sauvegarder ces témoins exceptionnels de notre passé.

Un patrimoine fragile

Les palafittes immergés des rives du lac de Neuchâtel et leur état remarquable de conservation constituent des sources uniques pour l’archéologie et les sciences naturelles. Leur étude permet de comprendre avec précision les cultures préhistoriques : habitat, pratiques agricoles, vie quotidienne, innovations techniques, etc. Sous la pression de l’urbanisation et de l’érosion entre autres, ce patrimoine fragile est néanmoins menacé de disparition. Au risque d’accélérer leur dégradation, ces sites difficiles d’accès ne peuvent du reste pas être mis à la portée directe du public.

Le site palafittique de Bevaix/L’Abbaye 2 se situe à 50 m de la rive, par deux mètres de fond.

Révéler l’invisible

Le projet « emersion » fait découvrir aux visiteurs ces fabuleux vestiges palafittiques situés à plusieurs mètres de profondeur. Pour y parvenir, un travail d’archéologie subaquatique hors du commun a été effectué. À l’aide d’un rail fixé au fond du lac, des centaines de photos ont été prises tous les 30 cm, sur une vingtaine de mètres. Tout cela, en évitant de remuer la vase et de troubler la clarté de l’eau.

Le site palafittique de Bevaix/L’Abbaye 2 est représenté à l’échelle 1 : 1 sous la forme d’une fresque photographique et photovoltaïque installée sur la paroi extérieure de l’étang surélevé du parc archéologique du Laténium. Le plan d’eau restitue l’altitude historique du lac de Neuchâtel avant son abaissement artificiel à la fin du 19e siècle. Cette œuvre époustouflante met en valeur la beauté captivante de ces pilotis vieux de 3000 ans environ.

HutteSite vu du cielhutte
Laténium

Une œuvre d’art productrice d’énergie

Cette création artistique s’associe à l’innovation technique de pointe pour produire de l’énergie électrique. Cette démarche unique est au cœur de la vision de Compáz, où arts et sciences se mélangent avec finesse et perspicacité. « emersion » conjugue ingénieusement le passé au futur, la muséographie aux nouvelles technologies pour surprendre le visiteur et proposer un regard renouvelé sur l’histoire de nos ancêtres.

La Préhistoire mise en lumière

« emersion » s’intègre dans la logique de durabilité du Laténium déjà couronné du Prix Minergie. En effet, ce sont 2,4 kWc installés grâce aux 19 panneaux solaires intégrés dans la fresque photographique (soit environ 2/3 de l’énergie consommée par un ménage durant une année). Concrètement, la production de cette énergie renouvelable éclaire un tiers des collections du musée, soit l’ensemble de la salle consacrée à la Préhistoire.

Energie produite

Une telle prouesse technologique et artistique n’aurait pas pu voir le jour sans le soutien actif d’un partenariat public-privé. La ville de Neuchâtel qui se positionne comme acteur du photovoltaïque, la commune d’Hauterive qui héberge le musée, SuisseEnergie, La Loterie Romande, le Laténium, l’OPAN (Office du patrimoine et de l’archéologie), l’agence de communication Inox et bien entendu le CSEM comme partenaire technologique, ont tous apporté leur soutien afin que ce projet prenne vie, et qu’il continue à inspirer de nouvelles idées. L’énorme potentiel de cette technologie pour faire dialoguer arts, sciences et durabilité. En tant qu’incubateur d’idées, Compáz entend donc bien poursuivre l’exploration de ces nouveaux champs d’expression dans une démarche à la fois artistique, scientifique et engagée.

Partenaires

Compaz Laténium Inox Communication

Partenaire technologique

CSEM

Avec le soutien

Loterie romande Suisse Energie Ville de Neuchâtel Commune d'Hauterive ne.ch